40 €
éd. 1872

HEPP (Eugène)

Du droit d'option des Alsaciens-Lorrains pour la nationalité française.

Paris, Sandoz et Fischbacher, 1872; in-12, 168 pp. + 8 pp. de catalogue, demi-chagrin brun de l'époque, dos à nerfs ornés (infimes traces d'usage).

Édition originale. "Le traité de Francfort du 10 mai 1871 autorisait les sujets français nés dans les territoires cédés, à se prononcer pour leur nationalité d'origine . Ceux qui résidaient en Alsace-Lorraine devaient y opter devant les directeurs de cercle, ceux qui résidaient en France, devant les maires de leur domicile. Les consulats français, enfin, étaient habilités à recevoir les déclarations de ceux qui résidaient à l'étranger. Le délai pour l'option expirait le 30 septembre 1872 ; il était toutefois prolongé jusqu'au 30 septembre 1873 pour les territoires extra-européens. Les autorités allemandes dressèrent la liste des optants en Alsace-Lorraine ; elle s'éleva finalement à 160 878 personnes" (in : À propos de l'option des Alsaciens-Lorrains en 1871-1872, par Alfred Wahl, Annales de Démographie Historique, 1971, pp. 57-63. Rousseurs, parfois importantes, mais exemplaire correct. En l'état.

40 €

Inscrivez-vous pour recevoir des lettres d’information concernant notre librairie.