70 €
éd. 1868

MICHELET (Jules)

La montagne.

Paris, A. Lacroix, Verboeckhoven & Cie, 1868; in-12, IV + 388 pp., basane rouge de l'époque, dos lisse orné à faux nerfs, roulettes et filets d'encadrement sur les plats (minimes traces d'usage).

Clouzot, p. 206. Labarère 1046. Édition originale, avec mention fictive de troisième édition sur la page de titre. "Après plusieurs saisons de marche, de col en col, avec sa femme, aux alentours de Chamonix, en Engadine, au Léman, dans les Pyrénées, l’historien célèbre la montagne, tour à tour « initiation », « médecine », « société », « religion »… Mais d’abord énigme, physiquement éprouvée. De tous les sommets approchés ou entrevus, décrits ou magnifiés au cours de ces périples, se détache le mont Blanc. Il sidère l’historien-marcheur, qui consacre à « cet illustre solitaire dont la tête domine l’Europe » les quatre premiers chapitres de son livre, magnifiant « le grand ermite », invoquant ses secrets, le mystère de cette présence où se juxtaposent proximité et lointain, insurmontable étrangeté" (Roger-Pol Droit in Le Monde du 21 août 2020). Bon exemplaire malgré des rousseurs sur les deux premiers feuillets, agréablement relié.

70 €

Inscrivez-vous pour recevoir des lettres d’information concernant notre librairie.