1200 €
éd. 1782

[ANDRÉA DE NERCIAT (André-Robert)]

Félicia ou mes fredaines, orné de figures en taille-douce.

Londres, s.e., 1782; 4 volumes in-18 (121 x 76 mm), 352 pp. (pagination continue pour les tomes I & II) + 396 pp. (pagination continue pour les tomes III & IV), plein veau porphyre de l'époque, dos lisses à faux nerfs ornés de fleurons, de filets et de pointillés ; triple filet d'encadrement sur les plats, pièces d'auteur rouges, pièces de titre vertes, roulette sur les coupes, roulette intérieure, tranches dorées (coiffes inférieures de deux volumes absentes, coins légèrement émoussés). Les 4 volumes.

Dutel A-389. Pia 453. Gay-Lemmonyer II, 267. Peyrefitte 175. Cohen-De Ricci 749. Fontaine p. 205. Très jolie édition. Il était communément admis que cette édition était une production des Cazin ; Jean-Paul Fontaine, dans son étude "Cazin, l'éponyme galvaudé" (l'Hexahèdre éditeur, 2012), affirme qu'il s'agit d'un "faux Cazin", comme bon nombre d'éditions érotiques ou pornographiques publiées à l'époque, dans ce format si caractéristique. Elle est illustrée de 16 très fines gravures (sur 24), en premier tirage ; elles sont dues à Borel, sont gravées par Elluin, et sont tirées sur vélin fort, protégées par des serpentes. La première édition de ce célèbre roman érotique, écrit au "féminin", est de 1776. "Psychologue subtil et raffiné, esprit dégagé de tous les préjugés, écrivain délicieux, aux néologismes presque toujours heureux, personnage équivoque et séduisant, le charmant auteur de Félicia finissait en même temps que le siècle dont il est l'expression la plus délicate et la plus voluptueuse" (Apollinaire). Séduisant exemplaire malgré le manque de 8 gravures, en bonne condition malgré quelques rousseurs et les défauts signalés à l'élégante reliure de l'époque, dont le cuir est décoré de veines rouges, vertes et brunes obtenues grâce à un traitement à l'acide. En l'état.

1200 €

Inscrivez-vous pour recevoir des lettres d’information concernant notre librairie.