220 €
éd. 1842
[ARBORICULTURE]

LELIEUR (Jean-Baptiste, Comte de)

La pomone française ou traité des arbres fruitiers taillés et cultivés d'après la fructification et la végétation particulière à chaque espèces. Deuxième édition.

Paris, H. Cousin, 1842; grand in-8, II + 543 pp. + 15 ff. de planches dépliantes numérotées de 1 à 17, les très grandes planches comptant double, demi-basane vert bouteille de l'époque, dos lisse joliment orné de fers romantiques.

Seconde édition, considérablement augmentée, parue 26 ans après l'édition originale. Jean-Baptiste Lelieur (1765-1849) fait l’école de Brienne puis intègre le régiment d’infanterie d’Île-de- France. Après sa démission en janvier 1792, il émigre et fait partie de l’Armée de Condé avant de partir pour le Nouveau monde. À New York, il se marie avec une Américaine et "y devint cultivateur et distillateur, défrichant, plantant et créant d’importants établissements" (Socard 1882, art. Lelieur). Il revient en France en 1801 et devient intendant des jardins de Saint-Cloud. Son frère cadet avait bien connu Bonaparte, mais ce fut surtout sur la recommandation faite par son cousin germain Marmont, qu’en l’an 13 (1804) Napoléon le nomma administrateur des Parcs et jardins impériaux. Après 1815, avec la Restauration, il deviendra "Intendant général des parcs, pépinières et jardins de la Couronne". Mais il ne le restera pas très longtemps car Louis XVIII le mettra à la retraite résidence aux Étangs Gobert à Versailles. Sa première publication, en tant que responsable des Parcs et jardins impériaux, date de 1807 et fera la promotion de deux plantes des Amériques : Essais sur la culture du maïs et de la patate douce. Sa deuxième, en 1811, sera dans le domaine de l’horticulture ornementale : De la culture du rosier. En 1816, deux ans avant sa mise à la retraite, sera publiée la première édition de son œuvre la plus importante, La Pomone française. Cette édition de 315 pages se concentre principalement sur la culture de la vigne et des pêchers. En 1842, en paraît notre édition, où la culture des fruits à pépins (poires et pommes) ainsi que les fraises trouvent maintenant leur place. Bel exemplaire malgré quelques rousseurs, bien relié.

220 €

Inscrivez-vous pour recevoir des lettres d’information concernant notre librairie.