2500 €
éd. 1618
[MATHÉMATIQUES]

GRAFFENRIED (Johan Rudolff von)

Arithmeticae Logisticae. Popularis Libri IIII. In welscher der Algorithmus in ganzen Zahlen und Fracturen/ sampt der Proportionen… Allen freyen Mathematischen Kunstbegierigen/ und jedermenniglich zu gutem auss den fürnembsten Authoren zusammen getragen/ und zum ersten Mal an Tag gegeben.

Berne, Imprimé par Abraham Weerli ; publié par l'auteur, 1618; 4 parties en un volume in-4, 28 ff.n.ch. + 1 tableau dépliant + 704 pp. (pagination continue pour les quatre parties, incluant les pages de titre intermédiaires) + 1 tableau dépliant + 8 ff.n.ch., plein vélin de l'époque, dos à nerfs avec titre manuscrit (vélin taché et quelque peu usagé, traces de restauration).

VD 17 23:672916C. Poggendorff I, 936. Schärlig, Le livre d'arithmétique de Johan Rudolff von Graffenried. Édition originale très rare, à la bonne date de 1618 (le biographe de Graffenried, Egger, l'affirmait déjà en 1896 : "wohl nur selten mehr zu finden"). Graffenried, né en 1584 à Berthoud (Burgsdorf), à une vingtaine de km au nord-est de Berne, fit carrière au service de l'État, d'abord en tant que notaire, puis comme secrétaire baillival à Interlaken, comme membre du Conseil des Deux-Cents dès 1624 et comme bailli à Unterseen dès 1634. Il a étudié, en autodidacte, l'arithmétique et l'astronomie ; son Arithmeticae Logisticae, "injustement méconnu" (Schärlig), est plus complet et plus riche - du fait notamment de ses innombrables exemples - que plusieurs des sources qu'il cite. J. H. Graf, dans l'étude qu'il a consacrée à Graffenried, affirme qu'il s'agit de l'œuvre maîtresse en matière de mathématiques, en Allemagne du sud, du début du 17e siècle. On pourrait traduire le titre ainsi : Quatre livres d'arithmétique logistique populaire. Dans lesquels l'algorithme en nombres entiers et en fractions, y compris la proportion, à côté de la pratique welsche, et toutes les autres règles utiles jusqu'à l'algèbre sont comprises, et expliquées de manière très compréhensible, avec de belles questions et exemples, le plus simplement. De telle sorte que chacun, disposant d'un peu de compréhension, puisse y apprendre cet art lui-même. À destination de tous ceux qui désirent acquérir les libres arts mathématiques, extraits pour le meilleur des auteurs les plus distingués, et mis au jour pour la première fois par Jean Rodolphe de Graffenried, Suisse de Berne, amateur des libres arts mathématiques. Papier bruni, comme c'est souvent le cas, présentant des traces de pliures et quelques petites galeries de vers ; pâle cachet d'une bibliothèque de couvent sur la belle première page de titre imprimée en rouge et noir.

2500 €

Inscrivez-vous pour recevoir des lettres d’information concernant notre librairie.