400 €
éd. 1855
[DORÉ]

BALZAC (Honoré de)

Les Contes drolatiques. Colligez ez abbayes de Touraine et mis en en lumières par le sieur de Balzac pour l'esbattement des pantagruélistes et non aultres. Cinqiesme édition. Illustrée de 425 dessins par Gustave Doré.

Paris, Garnier Frères, 1855; 2 volumes in-8, XXXI + 614 pp. (pagination continue), demi-chagrin noir, dos à nerfs ornés de filets dorés, plats de percaline noire (reliure de l'époque). Les 2 volumes.

Carteret III, p. 51. Beraldi, IV, 34. Strasbourg, catalogue d'exposition Gustave Doré, 1832-1883. Cinquième édition et premier tirage des illustrations de Gustave Doré. Exemplaire exceptionnellement relié en deux volumes à l'époque, condition jamais constatée jusqu'à présent. "Pour illustrer les contes de Balzac, qui avait habillé le sombre Moyen-Âge d'une langue pittoresque utilisant l'ancien français, Doré a brossé la fresque la plus délirante de cette époque légendaire et inquiétante ; portraits grotesques, moines paillards, châtelaines éblouissantes, despotes cruels, danses macabres et beuveries, ciels tourmentés, vols d'animaux effrayants, tortures et ruines… Toute l'imagerie romantique est présente. Les illustrations à pleine page sont surchargées de noir et le plus souvent dégagent une impression d'angoisse. Elles tranches avec la légèreté des petites vignettes caricaturales qui ponctuent le texte. (…) Tout Doré est contenu dans Les Contes drolatiques ! Toutes les images qui vont revenir de façon obsessionnelle dans son œuvre sont là" (Strasbourg, p. 324). "S'il n'en reste qu'un seul, ce sera celui-là !" (Beraldi). "Ce livre est considéré comme le chef-d'œuvre d'illustration de Gustave Doré, il est apprécié pour son format agréable et la qualité de son illustration variée et abondante" (Carteret). Présence de minimes rousseurs, comme très souvent, mais bel exemplaire, rare relié ainsi.

400 €

Inscrivez-vous pour recevoir des lettres d’information concernant notre librairie.