1100 €
éd. 1924
[KUPKA]

ESCHYLE

Prométheus. Traduit du grec par Lucien Dhuys. Eaux-fortes et bois gravés par François Kupka. Étude par Lucien Dhuys.

Paris, Auguste Blizot, 1924; in-4, XXXIX + 107 pp., demi-parchemin à la Bradel, dos lisse avec titre en long soigneusement calligraphié à l'encre noire et fleuron en deux couleurs, couvertures et dos conservés, date en pied (reliure légèrement postérieure).

Carteret IV, 151. Édition originale de la traduction de Lucien Dhuys et premier tirage des 15 eaux-fortes (dont 3 hors-texte) et des nombreux petits bois, souvent tirés en deux couleurs, de Frantisek Kupka. Tirage limité à 200 exemplaires imprimés sur papier des Manufactures impériales du Japon, ici l'un des 150 numérotés contenant un seul état des illustrations. Le Prométheus d'Eschyle fut, avec la Lysistrata d'Aristophane, une commande d'illustrations passée en 1908, et terminée en 1911, date de la parution de l'Aristophane. Frantisek Kupka, artiste bohémien ayant quitté son empire austro-hongrois natal, s'était établi à Paris en 1896, après avoir séjourné dans la Vienne de Klimt et de la Sécession. Malgré son talent, il vivait mal, gagnait de justesse de quoi continuer à peindre et a dû se faire illustrateur pour raisons économiques. "La Lysistrata, plus légère, lui inspire des variations dansantes moins sévères, moins modernes aussi. Mais, dans le Prométhée, il accepte les dangers, il réunit ses inspirations jusque-là dispersées, il fond ensemble Klimt, Gauguin, l'Assyrie, l'ésotérisme théosophique, la frontalité et la mise en scène. Il devient, pour un moment, le Prométhée d'une peinture sans exemple, et l'on songe souvent, devant les planches les plus accomplies, que Kupka dut juger providentiel le hasard qui le conduisit vers un sujet à ce point lié à ses inquiétudes personnelles. Vers un sujet qui lui permit en somme de devenir ce qu'il est resté au regard de l'histoire de l'art, l'un des trois protagonistes majeurs de l'abstraction avant 1914, en compagnie de Delaunay et de Kandinsky." (Le Monde du 4 juin 1987). Les eaux-fortes ont été tirées sur les presses de Alfred Porcabœuf. Bel exemplaire.

1100 €

Inscrivez-vous pour recevoir des lettres d’information concernant notre librairie.