2000 €
éd. 1544

STURM (Kaspar)

Die kleyn Fürstlich Chronica. Außzuck und Abkürtzung der vier Monarchien, das ist öbersten Regimenten, vom Anfang der Welt her biß auff diß letzst Regiment des Rö. Reichs. Und seint inn der ersten Monarchi nit allein der Chaldeer oder Assyrier König, sunder auch alle König der Juden biß auff Sedechiam, mit allem, ihrem Leben unnd Sterben begriffen. Darnach der andern drei Monarchien, Medier oder Persier, Griechen unnd Römer ettlich Fürsten unnd König mit ihren Thaten unnd Leben, Auch wie das Rö. Reich an die Teutschen kommen, und erhalten durch die Wahl der sieben Churfürsten, angezeygt, biß auff den großmechtigsten und onüberwindtlichsten Keiser deß Rö. Reichs. Carolum den V.

Strasbourg, Jacques Cammerlander, 1544; petit in-4, 80 ff.n.ch., pleine toile grise du début du XXe siècle, dos lisse avec titre doré en long.

VD 16, S 10012. Benzing, Die Drucke Jacob Cammerlanders zu Strassburg, 1531 - 1548, n°125. Édition princeps, inconnue à Ritter, pas d'exemplaire répertorié au CCfr. Cette histoire abrégée du monde depuis sa création jusqu'à Charles Quint est illustrée d'une belle planche macabre, d'une représentation du jour du jugement dernier, et de 86 portraits de rois en médaillons, le tout gravé sur bois. Ex-libris de l'historien d'art Gilbert Richard Redgrave (1844 - 1941), qui a rédigé une longue notice autographe, signée et datée de 1906, sur la première page de garde : "Curious "dance of death" woodcut on verso of tittlepage, Day of judgement on v. of A4, and 86 very rude medallions of the Roman and German Emperors from Julius Caesar , K3 verso, to Charles V, verso f. V1, is rare - Jacob Cammer Lander 1544", etc. Redgrave continue sa notice en comparant les médaillons gravés, qu'il dit inversés par rapport à ceux utilisés pour les éditions de Johann Huttich, Imperatorum et caesarum vitae, cum imaginibus ad vivam effigiem expressis…, imprimée pour la première fois à Strasbourg en 1525. Ces médaillons sur fond noir étaient déjà en partie imités des Illustrium imagines d'Andrea Fulvio (Rome, 1517). La planche macabre présente trois squelettes se jouant du pape, d'un roi et d'un soldat. Les vignettes gravées sont légendées sur leur gauche de quelques lignes de texte : les lignes concernant le pape ont été caviardées à l'encre brune.

2000 €

Inscrivez-vous pour recevoir des lettres d’information concernant notre librairie.