3500 €
éd. 1941
[JACQUEMIN]

BARRÈS (Maurice)

La Colline inspirée.

Paris, Les Bibliophiles franco-suisses, 1941; in-4, 6 ff. + 320 pp. + 5 ff., plein maroquin anthracite, plats biseautés décorés d'une grande croix de Lorraine en relief sur un semé régulier de petites croix de maroquin aubergine mosaïquées et rehaussées à l'or, dos lisse avec rappel du décor, titre doré, tête dorée, tranches dorées sur témoins, doublure de maroquin aubergine serti d'un filet doré, gardes de soie moirée prune et or, couvertures et dos conservés, chemise et étui (Georges Cretté).

Carteret, IV, 59 : "Belle publication très cotée", dont le tirage a été limité à 120 exemplaires sur papier vélin de Lana, illustrée de 83 eaux-fortes originales d'André Jacquemin : un frontispice, 44 gravures dans le texte, 20 lettrines et 18 culs-de-lampe. Exemplaire de choix, somptueusement relié et enrichi d'une très rare (peut-être tirée à cinq exemplaires ?) suite de l'illustration sur papier Japon ancien, de 5 dessins originaux à la mine de plomb de l'artiste (dont les deux plus grands, "en allant à Vaudémont" et "vieux puits à Vaudémont", sont signés). Le menu du déjeuner des Bibliophiles franco-suisses du 25 avril 1942 au Lapérouse, signé par les frères Tharaud (auteurs de la préface) et par A. Jacquemin, orné d'une eau-forte originale, est relié à la fin. "En 1930, j'avais pris pension, pendant plusieurs mois, dans une petite ferme de Vaudémont, grâce à mon ami, le peintre Victor Guillaume. Huit ans plus tard, les Bibliophiles franco-suisses me commandaient l'illustration du chef-d'œuvre de Maurice Barrès, dont l'histoire se situe précisément dans ce merveilleux pays de la Colline de Sion-Vaudémont qui m'avait tant inspiré alors. Ce fut ma première "grande bataille", sans doute la plus belle. Elle dura trois ans. Je pris le parti de ne jamais représenter directement les trois frères Baillard, préférant traduire ce drame de sorcellerie mystique au travers des puissants paysages vosgiens. Le succès du livre m'ouvrit les portes des grandes sociétés de bibliophiles. Elles ne se sont jamais refermées…" (propos recueillis auprès d'André Jacquemin, lors d'une série d'entretiens enregistrés en août 1990). Très bel exemplaire de cet ouvrage considéré comme le chef-d'œuvre d'André Jacquemin, présenté dans une impressionnante reliure de Georges Cretté, répertoriée dans l'ouvrage de Marcel Garrigou, "Georges Cretté", sous le numéro 23.

3500 €

Inscrivez-vous pour recevoir des lettres d’information concernant notre librairie.