1500 €
éd. 1919
[GRIS]

DERMÉE (Camille Zéphirin Janssen, dit Paul)

Beautés de 1918.

Paris, Éditions de l'Esprit Nouveau, 1919; grand in-8, 16 ff.n.ch., demi-maroquin noir à coins à la Bradel, dos lisse, plats recouverts d'un papier vert quadrillé de losanges noirs, couvertures conservées (Lobstein-Laurenchet).

Édition originale de ce recueil de poèmes d'inspiration cubiste, orné de 4 dessins de Juan Gris gravés sur bois - l'un sur la couverture, les trois autres dans le texte. Tirage limité à 216 exemplaires, celui-ci un des 200 (le n° 108) sur bouffant, signé par l'auteur et l'artiste au colophon, et comportant sur la page de faux-titre cet envoi autographe signé :"à Marcel Sauvage ce livre couturé de nos "cicatrices". Paul Dermée". Allusion probable aux cicatrices du jeune Marcel Sauvage (1895-1988), écrivain et journaliste, qui avait devancé l'appel à l'heure de la Grande Guerre, et qui en était sorti grièvement blessé. À propos de ce livre, Beautés de 1918, le second recueil de poèmes de Dermée, après "Spirales" (1917) - imprimé lui-aussi par Paul Birault -, on a utilisé le terme de "cubisme littéraire", comme pour Spirales (1917). Ce terme fut notamment utilisé par Frédéric Lefèvre, futur rédacteur-en-chef des Nouvelles Littéraires dans son ouvrage sur "la jeune poésie française", en 1917. Il caractérisait ce cubisme littéraire aussi bien par son expression : discontinuité des phrases, versification "crénelée" que par sa mise en page : variations des caractères typographiques, utilisation des blancs et de l'espace de la page. Bel exemplaire, bien établi.

1500 €

Inscrivez-vous pour recevoir des lettres d’information concernant notre librairie.