80 €
éd. 1927

CLÉMENCEAU (Georges)

Au soir de la pensée.

Paris, Plon, 1927; 2 volumes in-8, 459 + 496 pp., demi-maroquin marron à coins, dos à quatre nerfs, couvertures et dos conservés, têtes dorées, initiales "F.J.H." estampées en pieds (reliure de l'époque). Les 2 volumes.

Édition originale, un des 400 exemplaires numérotés sur pur fil Lafuma, seul grand papier après 70 exemplaires sur Japon. Bon exemplaire, provenant de la bibliothèque de Fernand Heitz, avocat et bâtonnier au barreau de Colmar, grand collectionneur, avec un double ex-libris monogrammé "R. H" (peut-être imaginé par son frère cadet, Robert Heitz ?). Nous retranscrivons les premières phrases de l'ouvrage, qui donnent le ton de ce que sera la suite : "Au soir de la pensée, quand la vie présomptueuse, à bout de floraisons, ne peut plus qu’égrener au vent ses rares commencements de velléités dernières, voici que devant la suprême interrogation, l’homme effaré s’arrête — moins stupéfait d’une existence improvisée que confondu du proche effondrement où se heurte l’infatuation de sa personnalité. Qu’est-ce donc qu’avoir vécu ? Qu’est-ce donc que vivre et mourir ? Qu’est-ce que naître, d’abord ?". Bon exemplaire, non rogné, grands témoins conservés.

80 €

Inscrivez-vous pour recevoir des lettres d’information concernant notre librairie.