1200 €
éd. 1533
[ÉRASME]

[HISTOIRE AUGUSTE]

(Historiae Augustae scriptores) Omnia quam antehac emendatiora annotationes Des. Erasmi & Egnatii cognitu dignae. C. Suetonius Tranquillus. Aelius Spartianus. Aelius Lampridius. Trebellius Polio. Herodianus Politiano interp. Pomponius Laetius. Dion Cassius. Jiulius Capitolinus. Vulcatius Gallinus. Flavius Vopiscus. Sex. Aurelius Victor. Io. Baptista Egnatius. Ammianus Marcellinus quatuor libris auctus. Cum indicibus copiosis.

Bâle, Froben, 1533; in-folio, 44 ff.n.ch. + 786 pp. + 1 f. blanc + 42 ff.n.ch., demi-basane rouge du XIXe siècle, dos lisse orné à faux nerfs (petits défauts d'usage).

BM-STC German 842. Adams S 2025. Troisième édition de l'Histoire Auguste donnée par Érasme et Jean-Baptiste Egnatius. L'Histoire Auguste est le nom que l'on donne couramment depuis le début du XVIIe siècle à un recueil de biographies d'empereurs romains composé en latin au cours de l'Antiquité tardive, à la fin du IVe siècle. Ce recueil commence avec la vie d'Hadrien et s'achève avec celle de Numérien. Il couvre donc la période allant de 117 à 285 de l'ère chrétienne, avec cependant une lacune de seize ans, entre 244 et 260. S'apparentant à la continuation de l'œuvre de Suétone, cet ouvrage se présente comme une œuvre collective, rassemblant les travaux de six biographes - Aelius Spartianus, Julius Capitolinus, Vulcacius Gallicanus, Aelius Lampridius, Trébellius Pollion et Flavius Vopiscus. Diverses allusions placent explicitement la rédaction de ces biographies sous les règnes de Dioclétien et de Constantin Ier (284 à 337). Longtemps ce recueil suscita un sentiment ambigu : d'un côté, il est l'une des sources les plus abondantes sur une période mal connue de l'empire, de l'autre, il accumule les erreurs apparentes, les informations triviales ou suspectes. D'une manière générale, les premières biographies sont bien meilleures et plus fiables que les biographies des empereurs plus tardifs et que les biographies des usurpateurs. Exemplaire comportant quelques rousseurs éparses, complet. Belle marque d'imprimeur de Froben à la page de titre, répétée au titre intermédiaire de la page 545 et au verso du dernier feuillet. Nombreuses lettrines gravées sur bois d'après les initiales gravées par Hans Holbein le Jeune vers 1516 (cf. «Hans Holbein d. J. Die Druckgraphik im Kupferstichkabinett Basel», pp. 201 - 202).

1200 €

Inscrivez-vous pour recevoir des lettres d’information concernant notre librairie.